3M utilise des cookies pour ce site.  Ce site ainsi que certains prestataires de services sélectionnés par 3M placent des cookies, contenant des fichiers textes, sur votre ordinateur pour le reconnaître ainsi qu'aux fins suivantes :

  • personnaliser votre expérience lorsque vous visitez les sites Web de 3M ;
  • afficher des publicités correspondant à vos intérêts ;
  • collecter des informations statistiques anonymes afin d'améliorer les fonctions et les performances du site.

Découvrez pourquoi ces cookies sont nécessaires

Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment en cliquant sur Préférences cookies.

Certaines options de retrait sont susceptibles de ne pas fonctionner à cause des paramètres de cookies de votre navigateur.  Si vous souhaitez programmer vos préférences d'options de retrait par le biais de cet outil, vous devez autoriser l'utilisation de cookies tiers dans les paramètres de votre navigateur.

En cliquant sur « Accepter et Continuer », vous assurez que vous avez bien compris et donnez votre accord pour le paramétrage des cookies selon le modèle indiqué à gauche.

Accepter et Continuer

Passer à la Navigation Primaire Passer à la Navigation du Site Passer au Contenu Principal All 3M.com Site Map

Techniques d'auscultation


Les conseils suivants sont des recommandations pour un résultat performant :
 
1. L'environnement doit être silencieux et la température agréable [Elimine les bruits parasites et facilite l'inspection cardiaque] 

2. Le patient doit être torse nu. [Le stéthoscope doit être directement placé sur la poitrine]

3. Le patient doit être examiné successivement en décubitus dorsal sur la table d'examen, puis en décubitus latéral gauche et en position assise (voir Diagramme A) [Différents sons, et surtout les sons anormaux, peuvent être découverts dans diverses positions] 

4. La possibilité d'examiner le patient du côté droit [Réduit les éventuels bruits parasites dus au frottement de la tubulure contre des objets]

5. Utiliser un stéthoscope qui comporte à la fois une cloche et une membrane, ou un pavillon permettant ces deux utilisations. [La cloche posée légèrement sur la poitrine permet d'entendre les sons de basse fréquence. La membrane appuyée fermement permet d'entrendre les sons de haute fréquence] 

6. Schéma d'une auscultation (voir Diagramme B). Quatre zones au moins doivent être auscultées, en utilisant d'abord la membrane puis la cloche : 

a. Foyer tricuspidien - quatrième espace intercostal gauche. C'est dans cette zone que s'entendent le mieux les sons de la valve tricuspide et du ventricule droit. 
 
b. Foyer mitral - cinquième espace intercostal gauche sur la ligne médio-claviculaire. C'est dans cette zone que s'entednet le mieux les sons mitraux et du ventricule gauche. 

Techniques d'auscultation Diagramme A


Techniques d'auscultation Diagramme B

c. Foyer aortique : deuxième espace intercostal droit. Permet la meilleure écoute des sons de la valve aortique. 
 
d. Foyer pulmonaire - deuxième espace intercostal gauche. Permet la meilleur écoute de la valve pulmonaire. 
 
7. Avoir une écoute sélective [il faut écouter un son à la fois. Pendant l'écoute des sons en diastole, il faut ignorer les sons de systole] 
 
Le processus listé ci-dessus n'est qu'une manière de faire parmi d'autres. La chose importante à retenir est que les quatre zones mentionnées doivent toujours être auscultées, et que pour chacune d'entre elles, il faut écouter les sons de haute et de basse fréquences.
Techniques d'auscultation